Il en est plus que temps... les différentes infos que je glane - difficilement - ici et là ne semblent pas vraiment positives...

Frustrée, je l'étais jusqu'à tout à l'heure : je ne pouvais voir le journal de rfo guyane ! Parce qu'il faut reconnaître qu'en dehors du site de Blada et le travail énorme d'Odile, qui brasse des tonnes de messages en tentant de ne pas laisser de propos "trop", il est réellement difficile d'avoir, de france métropolitaine, des nouvelles de la guyane et de l'évolution de la situation ; d'aucuns disent qu'il n'y a jamais de news en france, ce n'est pas tout à fait exact : j'ai créé par l'intermédiaire du plus grand portail disponible sur internet une alerte sur le mot "Guyane", relié à ma boître aux lettres : j'ai plusieurs messages par jours, n'émanant pas tous, tant s'en faut, de la guyane.

Alors, Blada est le terrain de jeu de... Maya, dont je vous recommande le dernier message (http://www.blada.com/boite-aux-lettres/courrier/45126.htm) : bon, c'est sûr, ce n'est pas totalement objectif, mais peut on être serein lorsqu'on vit cette situation depuis plus d'une semaine ? Et puis c'est vraiment drôle... Cela fera découvrir aux non initiés le type d'échanges qui fusent entre les différents bords. Je pense que certains auteurs auraient intérêt à tremper leurs doigts dans du miel à la place de l'arsenic avant de tapoter à la vitesse de la lumière sur leur clavier d'argent ! Il ne faut pas que ce forum devienne lieu de haine, même si la plupart parviennent à apporter des contributions utiles sur ce qui se passe.

Et j'ai regretté, tout particulièrement, de ne pouvoir de mes yeux voir le débat d'hier soir entre le Préfet et les Présidents des deux principales collectivités guyanaises, je n'en ai que l'écho - pas forcément positif - des bladanautes, j'ai beau chercher sur le site de rfo, je n'ai pas l'impression d'y avoir accès ! Parce que le journal d'hier, que j'ai pu visionner finalement tout à l'heure, en dehors d'un petit tour sur divers barrages, une ou deux phrases du président du conseil général, alain tien long, il n'y avait pas grand chose...

Tiens, au fait ? On ne parle pas beaucoup non plus sur rfo de l'actualité internationale... Et pourtant, si la crise est apparente en Guyane par le biais de cette manifestation, elle va largement au-delà du coût des carburants en France (métropolitaine, mais donc aussi "domienne" !).

Tout cela pour dire aux lecteurs "métropolitains" qui l'ignoreraient encore que la situation "sur les différents fronts" ne s'apaise manifestement pas encore et que nous pouvons penser aux craintes des entreprises qui s'inquiètent pour leur avenir, déjà problématique, des commerçants plus ou moins mis en cause, et, plus largement, des "citoyens" lambda dont les préoccupations familiales, sanitaires, pécuniaires sont tout aussi légitimes que celles des élus.

J'arrête sur le sujet... pour ce soir... mais, lecteurs non résidents de Guyane, renseignez vous ; c'est sûr, il n'y a guère d'info sur les chaînes nationales. Mais quelle analyse peut vraiment être tirée des éléments ? Certains parlent de "grève" ; pour moi ce n'en est pas une, ou du moins pas une "grève générale" : c'est un blocage des voies de circulation pour obtenir une baisse du prix des carburants : beaucoup aimeraient manifestement pouvoir travailler normalement, parce qu'ils doivent gagner leur vie, parce qu'ils savent que les urgences vont s'accumuler et qu'à leur retour au travail personne ne viendra les aider à les gérer mais que tout le monde saura bien les critiquer si ces urgences ne sont pas traîtées...

Bon, j'arrête vraiment ! A très bientôt.