J'ai du mal à venir vous rendre visite à travers ce blog, parce que mon ordinateur semble avoir définitivement rendu l'âme... et que mes finances actuelles me conjurent de résister à la tentation (je ne vais point tenir trop longtemps !!!)

Je suis, depuis plus d'un mois, bordelaise, et ai du mal à l'admettre tant je me sens profondément imprégnée par la Guyane...Qu'est ce donc que la notion de guyanité, me direz-vous ??? aux yeux de la plupart, je ne puis me permettre de porter ce "label", et je puis l'admettre, mais il est néanmoins certain qu'on ne quitte pas ce département facilement et qu'une partie de soi y reste lovée...

Alors, entre les multiples corvées inhérentes à ce type de migration, la perte de l'ordinateur, plus beaucoup de possibilité pour prendre la plume. Un très rapide bonjour quand même, pour vous conseiller d'aller voir "the visitor", émouvant film récemment sorti faisant découvrir à un quinquagénaire américain l'Autre, la musique, la vie...

Et puis, quand même, "au passage" !!! vous dire que je suis parfaitement satisfaite que JMG Le Clézio soit plus encore "reconnu" par l'octroi du Nobel de Littérature : un grand moment pour nous, malgré les esprits chagrins dénonçant cette consécration dont l'on peut penser qu'ils n'ont pas tenté beaucoup de percées dans son oeuvre si diverse !

Avant de courir vers des occupations nettement plus prosaïques, vous dire aussi qu'au milieu du maëlstrom consécutif à mon déménagement je n'ai quand même pas loupé l'élection d'Obama ; je suis forcément un peu consternée de la récupération qui en est faite par les uns et les autres... Mais il est vrai que cela peu sembler positif, un nouveau visage à la tête des usa, en cette période mondialement si agitée : souhaitons lui bien du courage, son boulot est colossal...

A bientôt, je l'espère bien ; prenez soin de vous !