Depuis que j'habite sur le territoire guyanais, j'ai été attirée par l'architecture de Cayenne et de Saint Laurent dont beaucoup de demeures sont vraiment "traditionnelles" et réhabilitées dans les règles de l'art. Naturellement, la faune et la flaure, par leur abondance et leur luxuriance, m'émerveillent, mais la fragilité d'un patrimoine bâti, sa dépendance de la volonté humaine (je sais, c'est pareil pour la faune et la flore...), l'impression que telle ou telle maison va sombrer et s'effondrer alors que telle autre, par d'imperceptibles frémissements, signale que ses occupants songent à la rendre "jeune et jolie", m'intéressent tout particulièrement.

J'ai donc pris de nombreuses photos des rues de cayenne, j'y habite ; le meilleur moment pour les prendre, c'est le dimanche matin, parce que les voitures sont nettement moins nombreuses, les rues quasi désertes et qu'ainsi vous ne risquerez pas d'indisposer d'éventuels "figurants" qui ne souhaitent pas participer à votre oeuvre d'art...

Prenez le temps d'aller explorer ainsi vos rues, tant à cayenne qu'à saint laurent ou cacao (il faut que j'ouvre un album cacao) : vous serez étonnés par le travail de réhabilitation qui y est entrepris, même si effectivement, au fil des mois, certains bâtiments semblent sombrer vers une fin inéluctable...

J'ai rajouté quelques photos de Cayenne dans l'album correspondant. Mais vous même, faites "vos" photos, c'est "votre" ville, ce sont vos clichés qui sont importants ; le bâti en bois est fragile, nous avons la chance en Guyane d'être encore riches de ces souvenirs d'un autre siècle... Conservons-les, au moins en mémoire...

A bientôt