J'ai honte, je croule sous toutes sortes de charges... et n'ai point le temps de vous écrire alors que je l'aimerais... Je vais me contenter ce soir de vous transmettre le message reçu d'encrage qui fête son départ samedi prochain, à 18 h, en accueillant Gustave Akakpo, l'écrivain togolais que, je vous le rappelle, nous acceuillons demain soir à la bibliothèque Franconie : VOUS AVEZ INTERET A VENIR !!! soit "chez nous", soit chez encrage.

Moi, j'irai pas chez Encrage : excusez-m'en, Maud, Sarah et les autres ! Je pense aller écouter à la Chambre de Commerce la conférence débat organisée par Christiane Taubira, l'une de nos députées, autour du poème "Pigments" de Léon Gontran Damas : je pense qu'il est tout à fait d'actualité, au lendemain de la disparition d'Aimé Césaire, d'entendre l'oeuvre de son compagnon, d'écouter ce que les spécialistes ont à dire sur les raisons qui ont tant fait "ressortir" le martiniquais par rapport au guyanais, savoir les raisons exactes de la censure de "pigments" par le gouvernement de Vichy : je vous raconterai !!!

Samedi 26 avril 2008, de 18h à 20h
nous rendons hommage à l'écrivain,

Gustave Akakpo

invité en Guyane par ETC Caraïbe.

Jacqueline Triveillot fera une lecture de son roman pour enfants :
Le petit monde merveilleux (aux éditions Grasset jeunesse)
de 18h à 19h, pour tous à partir de 9 ans.

   
Les enfants qui auront assisté à cette lecture, pourront par la suite rencontrer Gustave Akakpo.
   

De 19h à 20h, les acteurs de la troupe de Théâtre du Lycée Gaston Monnerville
vous présenteront des extraits de son œuvre théâtrale.


Ne manquez pas cette belle rencontre que cet auteur de talent,
notre enchanteresse conteuse
et les remarquables jeunes dirigés par Isabelle Niveau,
vous offre pour
la dernière soirée d’Encrage au Vieux Bourg.

Après un petit pot,
nous fermerons les portes de la librairie
que vous aurez l'émerveillement de retrouver
toute "chamboulée",
le lundi 05 mai 2008 à 9h
Quartier Simarouba, CV 13 Place Apollo

A samedi, chez Encrage à Kourou (juste avant son déménagement !) ou bien à la Chambre de Commerce de Cayenne...