le "pays" bruisse de mille rumeurs à l'issue du premier tour des élections ; Rodolphe Alexandre, ancien premier Adjoint au Maire de Cayenne, Jean-Claude Lafontaine, a remporté la mairie dès le premier tour, à la surprise générale. D'aucuns pensent et disent que c'est l'équipe qui a surtout séduit des électeurs en quête de changement : ils n'ont plus qu'à attendre le cours de l'histoire immédiate pour vérifier que l'harmonie se créée entre les différents membres de la liste et observer le rôle dévolu à chacun...

A Saint Georges de l'Oyapock, ville frontière avec le Brésil, où en février se rencontrèrent le président brésilien, Lulla, et le président français, une jeune femme - fabienne mathurin, environ 35 ans - a créé la surprise en remportant également les élections dès le premier tour ; d'aucuns s'extasient sur le fait qu'une femme aient décroché la timbale, d'autres pourraient penser que les électeurs avaient vraiment envie de tourner la page et de laisser sa chance au candidat tout neuf : tentons de ne pas introduire de notion sexiste partout... cela ne présente guère d'intérêt... car on saura bien la critiquer - ah les femmes ! - si elle ne parvient pas à résoudre les problèmes de la commune orientale du département...

A Roura, coup de théâtre hier : Claude Polony, "embastillé" depuis fin janvier, ne maintient finalement pas sa candidature au second tour... C'est un co-listier, monsieur Médaille, qui le remplace.

A Saint Laurent du Maroni, Léon Bertrand, ancien Ministre du Tourisme sous la présidence Chirac, qui avait perdu son siège de député l'an dernier, garde son fauteuil de Maire, malgré quelques incidents lors du dépouillement des bulletins.

A Kourou, ville spatiale, Monsieur Antoinette demeure à son poste ; la candidate Juliane Rimane ne récolte que 36 % des voix, dur dur pour cette jeune femme qui, en tant que suppléante de Léon Bertrand, a siégé à l'Assemblée Nationale pendant quelques années...

Quelques communes ont donc droit à un second tour, qui s'annonce très chaud ; ici, les municipales sont très suivies et commentées, tout le monde se connaissant et étant souvent "en famille" avec l'un ou l'autre des candidats : les sensibilités sont donc particulièrement exarcerbées, c'est logique !

On parle moins des cantonales, c'est logique ; il sera néanmoins très intéressant de découvrir le futur Président du Conseil Général à l'issue du vote de l'assemblée départementale... je vous dirai cela !

Je n'ai pu vous envoyer de photos d'Ariane la semaine dernière : sortie pourtant de la maison à 1 h du matin pour observer et écouter... je n'ai rien perçu, tant le plafond était bas ! Pour l'instant, malgré des soucis de pression dans les réservoirs - gérés dans la nuit de lundi à mardi -, tout va bien ; mais ce n'est qu'au début d'avril que nous saurons si la mission est accomplie !

Je lis en ce moment, mais n'ai point le temps de vous en parler aujourd'hui : excusez-m'en ! Je pars à Paramaribo dans deux heures pour le week end, je ne vais donc point être très loquace ces jours-ci, je suis consciente du problème... Pardonnez-moi ; j'essaierai de prendre prochainement le temps de vous créer de nouveaux "albums de photo".

A bientôt !