Je suis en train de terminer un livre de Leonardo Padura, écrivain cubain, "Les brumes du passé". Et je suis tout à fait séduite, au point que je n'ai pas vraiment envie de le terminer trop vite, c'est normal. Publié par une maison d'édition que je choie vraiment tout particulièrement parce que j'y fais des rencontres diversifiées et attachantes, Métailié, en 2006, le roman nous plonge dans l'actualité de Cuba, dont les habitants - enfin, beaucoup... - ont tant de difficulté à trouver le moyen de vivre décemment. Le héros, c'est Mario Conde, personnage essentiel de Paduro, ancien policier. Il vend des livres, désormais ; et il tombe sur une fabuleuse source... telle que tout bibliophile attend de savourer... un jour... une magnifique bibliothèque, remplie de trésors cubains, bien décrits ; Conde, au fil des pages, fait connaissance avec une chanteuse qui l'enchante, et l'intrigue, l'entraînant vers de nouvelles découvertes : plongez vous dans ce pays proche de la Guyane, la haut dans les îles... et si différent à la fois !!!

Roman, certes, mais tellement contemporain qu'il nous entraîne dans d'infernaux et envoûtants rythmes : lisez-le, d'autant plus qu'il fait partie de la selection 2007 du Prix Carbet des lycéens qui se déroule en Guyane en ce moment.

Bon, quelques photos aussi : voici Cacao, ces jours-ci, dont je vous parlais dans mon précédent message. Bonne rencontre avec ce village perdu au milieu de la forêt, à environ 80 kms de Cayenne.

broderieshmongs    broderieshmongs2

Ces broderies sont faites sur tissus de couleur, au point lancée ; celle de gauche représente ce que font les hmongs dans leurs cultures aujourd'hui, celle de droite le long chemin quelque peu rempli d'embûches qui les ont menés jusqu'en Guyane...

costumesethniques

Dans un petit magasin, en allant vers l'église du bourg, deux mannequins quelque peu occidentaux sont revêtus de superbes vêtements ethniques...

Bon, j'ai quand même du boulot : à très bientôt !