jeudi 8 novembre 2007

Yaël Koppman : j'aurais voulu m'appeler Yaël

C'est un très joli prénom, musical, "yaël"... Je pense que c'est ce qui m'a incitée à acheter le dernier livre de Marianne Rubinstein, "le journal de Yaël Koppman", édité chez Sabine Wespieser et paru en août 2007. Marianne Rubinstein, comme son héroïne, est "prof d'éco" en fac. Elle n'a qu'une quarantaine d'années, et a un très joli style, dont le rythme mélodieux et quasi poétique s'approche de Virginia Woolf dont le livre est imprégné, ouvrage dont le rythme se scande entre vie de la narratrice... [Lire la suite]
Posté par biblioguyane à 20:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]