Je rentre d'un saut de puce à Sao Luis, situé dans l'Etat du Nordeste. Classée (en 98 ?) Patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco, cette ville, éphémèrement traversée par les français au XVIIème avant que le Portugal ne s'y installe, livre son histoire tout au long de ses rues et ruelles. Les azulejos qui ornent encore de nombreuses façades nous font rebondir sur les maisons de Lisbonne, de l'autre côté de l'océan - bon, les "restes" de Lisbonne sont plus impressionnants !-, la ville est belle, les musées vraiment enrichissants. Même si l'on ne sait pas (honte sur moi !) parler portugais, (ne parlons pas de l'anglais, il est ici "unknown"), la bonne humeur, la gestuelle et le désir réciproque permettent au visiteur potentiel de s'adapter à la gentillesse de la plupart des guides qui nous font revivre le quotidien, d'hier et d'aujourd'hui, de la région.

Non, je ne suis pas une agence de tourisme, mais on m'a souvent vanté les charmes de Sao Luis à travers ses plages et sites environnants : la ville elle-même vaut vraiment une bonne halte, même si la restauration est à mon sens moins avancée que celle de Manaus.

Parlons métier, maintenant ; j'y ai vu deux bibliothèques... et seulement trois librairies, où j'ai désespérément essayé de trouvé un titre précis, inconnu des marchands. Certes, je n'ai pas traversé le pont qui mène à la nouvelle ville, j'y aurais peut-être trouvé mon bonheur ??? Mais, si le coeur vous en dit... il y a à Sao Luis beaucoup de bâtiments à louer ou à vendre... "légers travaux à prévoir", certes ! Mais peut-être une étude de marché permettrait de voir si un tel projet serait viable, dans une ville historiquement riche ; d'ailleurs, en attendant le chaland, le libraire pourrait écrire un ou deux livres sur la ville - en français et en anglais - : c'est sûr, il y aurait des amateurs !

Bon, lorsque j'aurai récupéré un ordinateur, ma "banque" de photos, je publierai la photo de la bibliothèque de Sao Luis... En attendant, je vous souhaite un bon week-end !